Habiter les toits-Concours biennal Agora

4ème PRIX

 

La plupart des centres villes des agglomérations de taille moyenne connaissent une inexorable désertion au profit de zones périphériques offrant des logements plus conformes aux aspirations actuelles. Ce n’est pas une pénurie de la demande qui génère cette situation mais un problème d’offre. Le classement et la protection de ces centres historiques, qui ont pour objet de sauvegarder le patrimoine, figent ce tissu urbain et l’empêchent de s’adapter.

 

 

 

 

Localisation : Bordeaux (33)

Maitre d'ouvrage : Ville de Bordeaux

Statut : Concours- 2014

Le dispositif présenté ici a fait l'objet d'un dépôt de brevet par LAP. Une maquette fabriquée par Terreal à l'échelle 1 est visible au centre R&D de Terreal.

 

Réveiller les potentialités de mutation en périmètre protégé constitue un défi technique et réglementaire. Le projet terrasse déployable, qui a reçu l’aval des ABF, réinterprète le matériau terre cuite des tuiles traditionnelles par une mise en œuvre contemporaine.

Formellement, le dispositif reprend le principe du pli, fondement du toit à deux pentes. La continuité de la matière découle de l’utilisation de profils en terre cuite ajourés. Ces claires-voies, à l’instar des jalousies, filtrent la vue et assurent, vu de l’extérieur, l’intégrité visuelle de la toiture .

Ce principe, qui va du modèle mobile à la sur-toiture fixe, permet de valoriser des espaces résiduels en offrant aux logements lumière et prolongements extérieurs.

 

Terrasse déployable

 

 

 

En position fermée, le vitrage, derrière les claires voies de terre cuite, permet d’éclairer les combles, mais surtout le niveau inférieur de l’habitation. Cet éclairage zénithal apporte des plus-value thermique et architecturale à l’ensemble du logement.

 

 

Le dispositif, en se pliant, développe un espace extérieur, semblable à une tropézienne. Les claire-voies de terre cuite jouent le rôle de pergola et filtrent les rayons lumineux. A la différence d’une tropézienne, le sol n’a pas à être étanché.

 

Comble existant non (ou faiblement) éclairé.

 

Existant:

Un volume pratiquable restreint.

 

Projet:

Le déploiement du dispositif, dilate le volume praticable.

 

Ce système est préconisé lorsque la hauteur sous rampant est assez importante. Les claire-voies de terre cuite habillent la tropézienne créée, assurant son intégration dans le paysage des toitures. Un travail sur le profil et l’inclinaison des claire-voies leur donnera un rôle régulateur des apports solaires.

 

Surtoiture fixe sur toit en pente

 

 

 

La surtoiture en profils de terre cuite assure l’harmonisation des toitures et intimise la terrasse tout en régulant les ambiances climatiques.

 

Surtoiture fixe sur toit plat

 

 

 

Vue de l’intérieur de la « terrasse déployable ».

On aperçoit le vitrage sur la partie haute. En face, les profils de terre cuite filtrent les vis-à-vis frontaux selon le principe du moucharabieh.

 

 

 

 

Les vues latérales franches ouvrent la vue sur le paysage de toitures. Le plissement de la toiture valorise un espace sous rampants qui n’était pas accessible à l’origine.

 

 

 

 

 

Le degré de perméabilité visuelle peut être réglé en jouant sur l’espacement des profils.

 

Insertion de l’ensemble des dispositifs dans le paysage des toitures Bordelais, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.