Micro-loft

Transformation d'un garage en studio.

 

Lorsque les réglementations sont trop contraignantes ou que l’on dispose d’un budget minimal, transformer les espaces annexes en pièces habitables est une option intéressante pour augmenter la surface du logement. C’est le cas ici où le garage est transformé en studio polyvalent, destiné à recevoir les amis en toute indépendance, à être loué sur de courtes durées et à servir d’espace de travail dans les périodes creuses.

 

 

 

Localisation : Pérols (34)

Maitre d'ouvrage : Privé

Statut : Livré en 2015

Existant

L’espace disponible présente une faible largeur (2,70 m.) mais une longueur  de 8 m. La hauteur intéressante sous plafond et la mezzanine existante permettent d’envisager un coin nuit séparé.

 

 

Options d'aménagement

 

 

 

La mezzanine existante permettrait une implantation classique avec une cuisine ouverte sur le séjour.

 

Le choix s’oriente cependant vers une mezzanine centrale qui permet d’exploiter complètement le volume disponible. Le séjour/cuisine se retrouve scindé en deux espaces permettant de valoriser les deux terrasses existantes.

 

Le cube fonctionnel regroupe la sdb et un mur de rangements au niveau bas, le couchage et un placard au niveau haut.

 

Une contrainte au niveau de l'évacuation imposait un plancher plus haut au niveau du receveur de douche.

Le niveau de la dalle de plafond de la salle de bain est ainsi réhaussée. Elle joue également le rôle de lit maçonné sur lequel est simplement posé un matelas.

 

Le calepinage a permis d’utiliser des caissons de cuisine standard. Les pleins et les vides créent des volumes de rangement alternativement orientés vers le séjour, la salle de bain ou l’espace de couchage.

 

 

 

 

 

 

Ce mur bibliothèque fait également office de garde corps.

 

D’abord envisagé en bois, le cube est fabriqué en maçonnerie pour des raisons de coût.

 

 

 

Vue de la terrasse Sud depuis le séjour.

 

 

 


Un escalier de faible largeur (50 cm) se love discrètement le long du mur

 

 

 

 

 

 

Le passage, mis en scène par un cadre de béton blanc, connecte visuellement les deux terrasses Nord et Sud. Il permet d'appréhender pleinement la longueur de la parcelle et donne une impression d'espace.

 

 

 

 

 

 

La vue, l’air et la lumière circulent librement autour et à travers l’ilôt fonctionnel autonome.

 

 

 

 

 

 

 

Deux panneaux de polycarbonate inscrits dans la trame permettent l’éclairage de la salle de bain.

 

 

 

 

 

 

La cuisine, bien indépendante, est masquée par le cube. Finalement, à la manière d'une petite maison, ce petit espace de 22 m2 au sol constitue un véritable logement offrant 4 volumes fonctionnels bien indépendants.