Conversion d'une remise viticole en logement

 

Beaucoup de candidats à l’accession en centre-bourg se détournent des maisons de village souvent édifiées sur deux ou trois étages de faible surface. La remise agricole représente alors une alternative intéressante : peu de cloisonnement et de grands volumes. Ce bien, rare, nécessite cependant de lourds travaux et la viabilisation de la parcelle

 

 

Localisation : Mauguio (34)

Maitre d'ouvrage : Privé

Statut : Permis de construire accepté- 2015

Au cœur de la petite ville camarguaise de Mauguio, la remise concernée présente de beaux atouts : Un préau commandant l’accès à la parcelle et une cour cernée par deux corps de ferme  formant un L. Le projet présente cependant de sérieuses difficultés : De lourds travaux de gros et de second œuvre, un vis à vis important et des bâtiments contigus très hauts impliquant un déficit important de lumière.

La mission de l'architecte consistait ici en l'élaboration d'un plan le plus simple mais le plus efficace possible pour répondre aux problématiques complexes dues au contexte. Le maître d'ouvrage, disposant d'un budget extrêmement limité, devait pouvoir, par la suite, effectuer les travaux en auto-construction.

 

Existant

 

 

 

RDC Existant

 

 

 

Etage Existant

 

 

 

RDC Existant

 

 

 

 

L’escalier est la pièce maîtresse  du plan. Placé dans l’angle du L, l’endroit le plus sombre et le plus stratégique de la maison , il articule les deux ailes de la bâtisse.

Les deux grandes fenêtres de toit captent la lumière en toiture. Le vide qui prolonge la trémie d’escalier l’achemine  profondément au cœur du séjour.

 

Un mur chaulé sert de réflecteur lumineux.

 

 

 

 

 

 

Les lauriers sauce, dont la taille s’inscrit dans le masque solaire des bâtiments avoisinants, règlent le problème de vis à vis sans faire obstacle à la lumière.

 

RDC Projet

Etage Projet

 

 

 

Un traîtement minimal des façades et de la cour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux nouvelles baies sont percées dans le murs Sud en pierre de Castries tandis qu'un encadrement blanc des baies existantes affirme le caractère domestique de la bâtisse.