Une maison de pierres

 

 

Construire au Maroc c'est découvrir les possibilités qu’offrent la pierre et la chaux.

Les pierres prélevées sur site ancrent les constructions dans le paysage.

Les matériaux naturels utilisés ont la générosité d’offrir une qualité esthétique inversement proportionnelle à leur coût.

 

 

Localisation : Essaouira - Maroc

Maitre d'ouvrage : Privé

Statut : Livré en 2015

Surface : 170 m2

 

Face à l'océan Atlantique, des pâturages en pente douce délimités par des murets en pierre sèche surmontés de branches épineuses d'Arganiers.

 

 

 

Au Nord d'Essaouira, le petit village de Moulay Bouzerktoune est balayé par des alizés puissants qui attirent les amateurs de Windsurf.

 

 

Les maisons sont construites en pierre non taillée.

Cette pierre locale prélevée sur site est une pierre calcaire très tendre.

En l'absence d'électricité, les ouvriers travaillent en utilisants des outils de poing:

Marteau, burin, truelle, pioche.

 

 

Opaque côté Nord, la maison s'ouvre largement côté mer.

Le corps principal, implanté perpendiculairement au vent dominant abrite trois terrasses. Deux de part et d'autre du volume perpendilaire accueillant la cuisine et une le surmontant.

 

 

Bois d'Eucalyptus et canisses coiffent les ouvertures, protégeant le bois des menuiseries des rayons du soleil.

 

 

Le porche d'entrée, vitré ouvre sur un espace de transition animé par des niches.

La perspective cadre l'arganier voisin au travers de la porte en arcade qui ménera plus tard à la piscine.

 

 

Les deux ailes perpendiculaires jouent avec les transparences et la répétition de la figure de l'arcade.

 

 

Les grandes baies vitrées font du paysage océanique un spactacle permanent

 

 

Le mélange de sable, de ciment et de poudre de marbre forme un enduit sensuel proche du béton ciré.

 

 

Une version très simple des motifs en roseaux que les "maalem" associent aux troncs de résineux pour coffrer les dalles.

 

 

Les murs sont simplements passés à la chaux additionnée d'huile de lin.